All Posts By

originehumaine

Je choisis d’être positive

By Origine Humaine No Comments

L’intégralité de « La Philosophie de la vie  » , du poète libanais Ylya Abû Mâdhî.

Une ode à la vie, à l’optimisme !

Bel été à tous.

Originellement vôtre, Bouchra Harkat 

 » Toi qui te plains alors que tu ne souffres de rien, qu’en sera t-il de toi si tu venais à être malade ?

 Le pire des criminels sur terre est celui qui recherche la mort avant l’heure du trépas ;

 Tu ne vois que les épines dans les roses et tu es aveugle aux perles de rosée qui les couronnent ;

Il n’y a pas plus lourde charge sur cette terre que celui qui pense que la vie est un poids dur à porter ;

 Celui dont l’âme ne recèle aucune beauté, ne voit rien de beau dans l’existence ;

 Il n’y a pas pire malheureux que celui qui trouve la vie amère et qui pense que les plaisirs sont superflus ;

Profite de chaque matin tant que tu es vivant et ne crains pas de le voir disparaître avant que tu ne disparaisses ;

Et si un souci vient troubler ton esprit, cesse de l’entretenir afin qu’il ne puisse durer longtemps ;

‎Demande à jouir de la vie comme les oiseaux qui, lors de la grande chaleur, cherchent un épais ombrage ;

 Apprends de la nature, l’amour de la nature et laisse aux autres les commérages ;

 Celui qui cherche des censeurs sévères en trouvera à chaque instant chez toute personne ;

 Sois comme un rossignol qui chante dans son nid et qui, bien qu’enchaîné, se soucie peu de ses liens ;

 Sois comme un ruisseau qui coule abondamment et arrose les champs sur chacune de ses rives ;

À l’aube, sois comme la brise qui tantôt hume le parfum des fleurs et tantôt y dépose ses baisers ;

Malgré la nuit, sois un astre qui tient compagnie aux forêts, aux fleuves, aux plaines et collines ;

Et non une nuit obscure qui, détestant tout le monde, jette sur les gens un sombre voile ;

Toi qui te plains alors que tu ne souffres d’aucun mal ;

Sois beau et tu verras que la vie est belle. « 

« La Philosophie de la vie  » , du poète libanais Ylya Abû Mâdhî.

« Semer pour récolter »​, les valeurs patience et travail à l’honneur

By Origine Humaine No Comments

Le monde agricole connaît bien cette adage, au sens propre comme au figuré ! 

Le paysan profitera de sa « richesse » au prix d’un labeur conséquent soumis aux aléas de la vie.  Le dictat du tout de suite, maintenant, n’a pas sa place… Sa richesse est le résultat de l’effort et de la patience. 

Ces derniers mois, je n’ai pas arrêté d’employer cette expression : « 2020 est une année clé pour moi ! Je dois semer pour espérer récolter… ». Et boum ! Le COVID 19 a mis à plat tout mon plan d’actions, mes projections, mes rêves…Je n’ai pas semé, quelle va être ma récolte ? Bien évidemment, nous sommes nombreux à connaître exactement les mêmes déboires.

Seulement je ne pouvais me contenter de ce constat et ne rien faire. 

Mon parti-pris : créer de la valeur autrement. 

Comment ? 

  • J’ai consommé avec boulimie les webinaires gratuits à foison de ces derniers mois, engrangeant ainsi de nouvelles connaissances. 
  • J’ai investi du temps et de l’énergie dans la construction de mon site internet.
  • J’ai également contribué à ma manière à cette situation inédite, en offrant des coachings solidaires aux professionnels ressentant le besoin d’être écoutés, de déposer des émotions, de s’inscrire dans une démarche réflexive pour se recentrer et préparer la suite.

D’ailleurs, je vous livre un instant coaching qui a résonné en moi. Lors d’une séance, un client évoque la fable indienne du porteur d’eau et des deux jarres.

L’une d’elle est percée et l’autre intacte. Quand l’une déverse la moitié de son eau en chemin, l’autre toute fière conserve l’intégralité. La jarre abîmée, se sentant coupable de ne pas remplir sa fonction, présente ses excuses au porteur. Ce dernier bien conscient de cette perte d’eau avait pris le parti d’en tirer profit en plantant des semences tout au long du chemin emprunté. Ce qui a permis à la longue de faire éclore de magnifiques fleurs.

Aucun texte alternatif pour cette image

Moral de l’histoire : nous pouvons toujours tirer parti d’une « faiblesse » et ainsi créer de la valeur. 

Et vous, qu’est-ce que vos « faiblesses » ont permis de faire fleurir?

Au plaisir d’échanger avec vous.

Originellement vôtre, Bouchra Harkat 

Le Kintsugi

By Origine Humaine No Comments

Le Kintsugi, l’art de la résilience et de l’apprentissage.
Et vous, comment la philosophie du Kintsugi vous permettra d’être et de faire mieux demain ?

#résilience #apprentissage #organisationapprenante #transformation #originehumaine

La situation inédite, mondialement vécue au même moment, m’a conduite à me questionner comme tout à chacun sur le sens de ce qui nous arrivait.

 « C’est quand même incroyable et terrible à la fois ! Qui aurait prédit une telle chose ? … J’espère que nous saurons tirer des enseignements pour faire autrement demain… ».

Des banalités partagées avec et par des milliers et des milliers de personnes.

Post-confinement, le faire autrement prend un autre sens, les stigmates du passé sont là, héritage que nous ne pouvons balayer d’un revers de la main.

Alors comment faire pour que demain soit meilleur et emprunt d’une réelle volonté de changement et de renouveau ?

Je vous propose un détour en Extrême-Orient à la découverte du Kintsugi

Art japonais consistant à réparer des objets cassés, sur la base de l’existant, il sublime les fêlures pour rappeler d’une certaine manière ce passé, accepté, et sur lequel est tiré force et détermination.

Allégorie de la résilience, le Kintsugi évoque aussi par analogie la capacité à apprendre de ce vécu, à capitaliser sur les échecs, sans les omettre, et à faire mieux.

En se projetant dans les organisations professionnelles, c’est se donner la possibilité de devenir une organisation apprenante pour chaque individu, apprenante pour le collectif et transformante pour l’organisation.

Car finalement, que nous enseigne cette crise sanitaire ? Que nos excès en tout genre, la course effrénée au profit et à la performance, au détriment du bien commun, d’une responsabilité sociétale et environnementale, voire du respect élémentaire de l’Humain …nous ont littéralement brisé.

Demain sera donc à reconstruire sur ces fractures, pour se remémorer notre ancien nous et sortir plus fort grâce aux apprentissages et décisions de renouveau que nous déciderons d’appliquer, d’incarner pleinement.

Comme l’or, un des matériaux servant à restaurer les objets brisés, l’éveil des consciences permettra de révéler toutes la force et la beauté de l’intention, de la promesse que nous nous faisons pour façonner notre monde, vers un demain plus radieux et respectueux du vivant, à la fois humain, animal et végétal.

Et vous, comment la philosophie du Kintsugi vous permettra d’être et de faire mieux demain ?

Au plaisir d’échanger avec vous.

Originellement vôtre, Bouchra Harkat

© Origine Humaine 2020